LES LEÇONS D’UN DOUBLE CHAMPION DU MONDE DE KICK BOXING !!!

Interview du boxeur Djamal Damou double champion du monde de kick boxing en exclusivité pour les lecteurs du blog art-martial.com.

EBOOK GRATUIT REMISE EN FORME A DOMICILE !

Je veux mon Ebook avec les meilleurs aliments et un entraînement pour la remise en forme .

Je suis d'accord pour transmettre mon mail à MailChimp ( more information )

Bien entendu , je ne vends pas les données personnelles de mes abonnés. Tu peux te désabonner à tout moment!

Laissez moi vous faire un petit rappel sur le Kick Boxing.

C’est une discipline relativement jeune.

Elle a commencé dans les années 1960 aux USA et aux Japon.

Les techniques du Kickboxing s’inspirent de pratiques de combats d’extrême orient et de boxe occidentale.

Notamment la boxe anglaise et la boxe française.

Le kick boxing a eu un réel succès médiatique avec la création du K1 dans les années 1990 au Japon.

Lisez bien l’article jusqu’au bout pour obtenir des conseils pour votre entraînement.

Présentation d’un grand du monde de la boxe.

Bonjour Djamal, 

Bienvenue sur le blog art-martial.com, merci pour le temps précieux que tu accordes à tous les fans d’arts martiaux et de boxe de mon blog.

Une petite présentation du champion de boxe s’impose: 

  • Tu es né à Mantes la jolie en région Parisienne , tu as 49 ans.
  • Professionnel de Kick Boxing en catégorie plumes et super plumes.
  • 31 combats pro pour 24 victoires 5 défaites et un match nul. 
  • Vice champion de France en 1994 de Kick Boxing
  • Champion de France en 1995 de Kick Boxing
  • Champion du monde ISKA 1997 kickboxing en catégorie plumes. 
  • Champion du monde Fikb 1997 super plume en full contact.

Boxeurs courageux au grand cœur, il fait le combat d’ouverture de la célèbre Nuit des Champions de Marseille organisé par Eric Roméas lors du choc des années 1990, opposant le Néerlandais Ernesto Hoost et l’Américain Rick Roufus Champion du monde poids lourds de Kick Boxing.

Tu as donc combattu lors de la mythique nuit des champions de Kick Boxing opposant hoost contre roufus.

Ce soir là j’étais dans les tribunes avec mon club de boxe, j’avais 12 ans l’ambiance y était impressionnante, qu’en gardes tu comme souvenir ?

DJAMAL:”Ce gala a été une très très très grosse soirée, les soirées de Roméas font partie des plus belles en France avec celle de Sami Kebchi.

J’en garde un très très bon souvenir et puis ça m’a permis de boxer à l’époque ,avec seulement 3 combats il me semble, un mec qui en avait 60 et donc ça m’a motivé pour continuer .”

Peux tu nous expliquer comment tu as commencé la boxe et par quels types de sports de combat ou arts martiaux es tu passé avant de devenir un champion de kickboxing?

DJAMAL:”J’ai commencé la Boxe à l’âge de 12  ans , j’ai commencé par la savate Boxe Française , ensuite je me suis dirigé vers la Boxe anglaise j’ai fait 7 combats il me semble , ensuite je suis allé à la Boxe Thaï mais cela ne me plaisait pas car il y avait trop de corps à corps.

Et moi le corps à corps c’est pas mon truc, donc je suis resté en KickBoxing et en Full contact et c’est là où j’ai perçé….

Cela m’a motivé et j’ai passé tous mes diplômes. “

Quel est le champion que tu admires le plus et y a t’il un combattant qui t’a inspiré pour commencer lorsque tu étais enfant ?

DJAMAL:”Bertrand Soncourt le champion du monde de savate Boxe Française, il m’a inspiré lui aussi après son combat face à dédé (André Sabatier).

Cela m’a motivé car lors d’un stage à perpignan , j’avais mis les gants avec lui et en fait je lui avais tenu tête.

Alors que moi j’avais 3 ou 4 combats , lui il en avait un paquet , il était champion du monde de Boxe Française Savate et j’ai réussi à lui tenir tête, j’avais étonné tout le monde et moi cela m’a beaucoup plus motivé.

Donc pour moi les 2 clés qui m’ont motivé au niveau de la Boxe c’était dédé Sabatier et Bertrand Soncourt à qui j’avais vraiment tenu tête lors d’un assaut et d’ailleurs il m’a dit “tu vas aller loin” et il ne s’est pas trompé….”

Quel a été ton ressenti lors de ton premier combat?

DJAMAL:”Bizarrement mon premier combat a été le combat le plus facile.

Je suis monté sur le ring tranquille sans savoir ce qui m’arrivait , un peu de stress et puis au fur et à mesure de l’évolution de la carrière le stress arrive car en fait on sait ce qui nous attend.

Le premier combat , on arrive tout jeune tout frais, on ne sait pas où on va et puis on y va sans stress, c’est bizarre…

Peux tu nous donner des conseils d’entraînement ou de combattants?

DJAMAL:”Se faire plaisir, se faire plaisir et pour ceux qui veulent vraiment boxer , il faut se donner la peine, s’entrainer , s’entrainer.

Travailler ses points forts, quand on a un point fort il faut le travailler,on a tous des points forts , faut pas les lâcher.

Moi c’était l’Anglaise (boxe anglaise) j’ai travaillé beaucoup sur les poings et c’est là où j’ai pu percer.

Donc mon conseil serait de persévérer , travailler ses points forts et surtout ne jamais abandonner , ne jamais rester sur une défaite!!!”

Quelles qualités la boxe t’a t elle apporté pour la vie de tous les jours? 

Le calme , à l’époque j’étais quelqu’un de très nerveux, et maintenant,  tu as pu le voir, je suis plus reposé , la sérénité, l’assurance et puis voir les choses autrement.

Moi ça m’a beaucoup aidé j’étais un jeune qui sortait beaucoup et en fait la boxe m’a donné une motivation un trait à ma vie .

C’est à dire faire quelque chose de ma vie.

Quand je voyais les autres traînés, j’allais courir, c’est un but….”

Tu as été surnommé Le diesel par Michel Coma, est ce que tu peux nous expliquer d où vient ce surnom ? 

Ce surnom m’a été donné car lorsque je préparais les championnats du monde , je faisais toutes les courses du département pendant 6 , 7 mois .

Ca partait du 8 km au semi marathon donc avec ça j’ai pu faire descendre mon rythme cardiaque , je crois qu’il était à 39 ou un truc comme ca .

Et quand je boxais au niveau des sparrings , je mettais les gants un peu partout dans toutes les salles, surtout en Boxe Anglaise car j’avais une bonne anglaise et en fait j’étais tout le temps sur mes adversaires, je restais collé et je les épuisais.

Je faisais 1 round , 3 rounds , 15 rounds puis je tournais d’aversaire et en fait j’étais tout le temps là.

Donc voilà d’où vient ce surnom du “Diesel” car j’étais tout le temps tout le temps là , je lâchais jamais l’affaire.

Je travaillais sur la course à pieds, tous les matins.

Le weekend longue distance et à la salle beaucoup de fractionné.

Donc matin 7,8 bornes, tous les matins.

Les weekends course dans le département.

Tous les soirs à la salle fractionné au sac.

Je vais parler pour ma paroisse , mais j’ai constaté, depuis ces années de pratique dans différents arts martiaux et style de boxe, que beaucoup de pratiquants faisaient du fractionné et avaient tendance à délaisser le fond, qu’en penses tu?

”Tu es obligé d’avoir le fond, en faisant du fractionné ton coeur ne va pas grossir.

Par contre quand tu fais du fond tu muscles le coeur et faire uniquement du fractionné fera que tu ne tiendras pas , ton coeur est trop petit.

Tu tiendras 15 20 secondes et après tu vas exploser, par contre si tu as un gros coeur tu vas tenir plus longtemps.

C’est pour ça qu’il faut faire des longues distances et du fractionné..”

L’astuce du double champion du monde de KickBoxing pour les lecteurs du blog art-martial.com:

  • Se rendre sur une piste d’athlétisme de 400m. 
  • Si vous combattez en 12 rounds , vous faites 12 tours.
  • Chaque round faisant 2mn , si vous faites le tour (400m) en 1mn 30 vous avez 30 secondes pour récupérer et repartir. 
  • Donc plus vous êtes lent et plus vite vous devrez repartir….
  • Le jour suivant vous faîtes du fond (10 km environ) à 50,60 70 %

Pour un pratiquant de boxe ou d’arts martiaux de niveau intermédiaire qui souhaite être en bonne forme physique et qui s’entraîne 2 fois par semaine à la salle de boxe.

On complète avec une séance de fractionné par semaine sur piste (voir plus haut)

Une séance de fond comme suscité.

Un petit cadeau pour nos lecteurs en passant et merci Djamal pour ces conseils de haute valeur.

Fin de la mi-temps, on reprend l’interview les amis.

Tu as combattu André Sabatier à 1 reprise, il était alors champion d’Europe de boxe française et champion du monde de full contact.

Est ce que c’est le combat qui t’a le plus marqué dans ta carrière ?

En Kick Boxing cela aurait été un super combat , dédé (André Sabatier) c’est un boxeur de la Boxe Française.

Le premier combat j’étais un peu désavantagé face à un public à Marseille,une grosse nuit, un gros Boxeur en face,.

j’étais débutant, début de ma carrière (3 combats), j’étais amateur, je boxe en pro, on me met face à un mec qui était champion du monde , c’est comme si Tyson va boxer en amateur.

Il s’est quand même retrouvé sur le cul , j’ai fait 5 reprises dans ce combat, jamais je n’avais fait 5 reprises.

Tous les boxeurs sont venus me féliciter.

Que conseillerais tu à un jeune qui rêve de devenir un champion de Boxe et de kickboxing ( qualité choix de la salle motivation erreur à ne pas faire) ?

Le choix de la salle , il va être tout simple , faire plusieurs salles et voir le coach , c’est le coach qui fait tout dans une salle.

Voir l’entente avec le coach si ca passe pas, c’est pas la peine!

Pour les motivations il faut savoir ce qu’on veut, je pars du principe que c’est un loisir car c’est pas payé (ou très peu).

Il faut d’abord avoir un boulot , une fois qu’on a le boulot on se met à la Boxe ou alors on fait ses études et on fait la Boxe à côté.

Et on peut percer !!! C’est amateur pour moi car tu gagneras pas ta vie et même en boxe anglaise sauf exception.

Donc ce que je conseil à un jeune c’est de faire plusieurs salles , voir le coach , l’entente et voir si on est bien reçu.

Quand on te reçoit bien tu as envie d’y aller , tu as envie de t’entraîner de progresser , le coach va t’amener son savoir et pourra même te faire faire ton premier combat.

Après si lui il ne peut pas t’amener plus loin, il va te rediriger vers un collègue à lui, c’est même lui qui va l’appeler.

Il faut toujours travailler avec le coeur, enfin moi en ce qui me concerne je travaille avec le coeur, les affinités , les ententes et ensuite il n’y a pas de raisons , il faut que ce soit un club, une famille.

Il ne faut pas être perso dans la Boxe, on est peut être tout seul sur le ring mais la préparation on l’a fait à plusieurs, il y’a les copains à côté qui te font tourner et quand ils t’en mettent plein la gueule c’est pour te rendre service, si ils ne te frappent pas c’est pas pour te rendre service…

Après les gens comme ça sont rares, il y a la chance et les opportunités comme moi qui ait eu la chance de boxer Sabatier.

Au vu des événements récents et la fermeture des salles de boxe , Épidémie de COVID-19, aurais tu un entraînement à conseiller à mes lecteurs pour se maintenir en forme à faire chez soi ou en extérieur ?

Courir, faire des assouplissements comme à la salle (moins long) et faire beaucoup de shadowboxing pour se corriger .

Par exemple si ton coach te dit que tu lèves le coude tout le temps quand tu mets la droite tu vas pouvoir travailler dessus.

On travaille doucement le shadow au début pour avoir le geste parfait puis on accélère tout en conservant un geste parfait.

Il faut corriger toute la gestuelle.

Le but : travailler la technique, la gestuelle et se corriger.

Il ne faut pas vouloir courir avant de savoir marcher  .

Cela m’est arrivé , un jeune qui voulait faire un combat après son premier entraînement.

Après il est parti ailleurs en me disant tu me fais pas boxer.

Il ne valait rien, je ne lui ai pas dit car j’étais comme ça plus jeune….

Le mma devrait être légalisé en France cette année sous l’égide de fédération Française de Boxe Anglaise, que tu penses de l’arrivée de cette discipline en France?

Boxe anglaise arts martiaux mixtes

Déjà au niveau loisir cela existait, tous les clubs en faisait mais c’était pas encadré.

Le problème est qu’il y a beaucoup de combats sauvages (illégaux).

Donc le ministère veut encadrer tout ça.

Ce qui est logique , le mma étant professionnel dans le monde, la fédération de boxe anglaise est la seule fédération à pouvoir organiser tout cela de manière pro et de l’organisation.

La fédération française de Boxe Anglaise a vraiment une expertise dans le domaine professionnel que les autres fédérations n’ont pas.

Beaucoup de fédération ont travaillé sous l’égide de la boxe anglaise avant de devenir indépendante,c’est le cas de la boxe française savate qui est ensuite devenue indépendante.

En revanche je ne suis pas persuadé que le mma décolle en France.

Tu prépares de gros évents Peux tu nous en dire plus ?     

Avec mon club de KickBoxing à Argeles sur Mer, Le Pheonix Argelesien, on prépare pour février 2021, un event avec un championnat du monde pro (12×2) WKN de full contact.

La rencontre aura lieu entre william saidi , multiple champion de France et d’europe,contre un challenger inconnu pour l’instant cela va dépendre de la fédération.

Un énorme événement en perspective mais je ne peux pas en dire plus pour le moment….

Pour en savoir plus, suivez nous sur la page Facebook en cliquant ICI

Merci beaucoup  Djamal pour tout ce que tu nous apporté en répondant à mes questions.

Tous tes conseils sont précieux et encore bravo pour ton parcours phénoménal dans le monde de la Boxe.

Tu es un des grands représentants Français du monde la Boxe, encore merci pour tout.

A bientôt champion,

Pour tous les passionnés de Boxe je vous conseille cet article sur Les 10 meilleurs combats de Boxe de tous les temps

J’espère que cet article vous a captivé n’hésitez pas à télécharger notre ebook santé martiale pour obtenir des conseils sur votre alimentation ainsi qu’un entraînement de remise en forme (tous niveaux). 

A bientôt ,

Florent