Les arts martiaux sont ils des armes?

Ce matin en naviguant sur le web , un article ouvre à nouveau en moi un vieux débat qui est l’une des contradictions constante dans notre monde martial. Un groupe de prisonniers peut s’entraîner aux arts martiaux et en particulier au mma. Les fonctionnaires de la prison se plaignant que l’on enseigne aux prisonniers des techniques qui les rendent plus dangereux alors qu’eux mêmes ne béneficient pas de cette formation.

Obtiens ton ebook santé martiale gratuit!

Abonne toi et reçois les dernières news .

Je suis d'accord pour transmettre mon mail à MailChimp ( more information )

Bien entendu , je ne vends pas les données personnelles de mes abonnés. Tu peux te désabonner à tout moment!

Les arts martiaux sont-ils des armes entre les mains de l’individu ou au contraire leur pratique aide-t-elle en faire des personnes plus équilibrés et moins violentes ? 

Peut on enseigner les arts martiaux à n’importe qui ? La réponse qui me vient à l’esprit immédiatement est bien évidemment non !! Mais essayons d’élargir notre esprit afin de réfuter l’évidence de la dangerosité de l’art martial .

Si on pose la question à n’importe quelle personne étrangère à notre monde, pour 90 % des gens le sens commun les pousserait à défendre la position des gardiens de prison partisans d’éliminer toute formation martial chez les prisonniers.

Bien évidemment , il est judicieux de déterminer quel est le type de leur formation mais surtout qui leur enseigne …….

L’art martial est il une arme?

Il est naturel que pour les non pratiquant , les arts martiaux sont effectivement l’équivalent d’une arme. Il y a même des lois qui aggravent directement la peine en cas d’agression pour les pratiquants de sports de combat en général . Cependant, cette reflexion n’est en réalité qu’une manière de nous donner un pouvoir et une importance que nous n’avons pas. Les poings et les pieds d’un pratiquant martial ne sont pas des armes particulièrement mortel ni rien dans le genre, les pieds et les poings de n’importe qui le sont!!!!!!!

Cette présomption stupide est la même que celle qui sous-tend l’interdiction de la vente de Nunchaku très habituel dans de nombreux pays d’Europe comme si les couteaux de cuisine en vente dans n’importe quel grand magasin ne pouvait pas tuer autant voir plus efficacement qu’un nunchaku . 

Mon sens de l’observation aiguisé , lol , ne m’a jamais amené à constater qu’un pratiquant de judo étrangle tout le monde dans la rue. Le Judo est même reconnu comme une méthode éducative très efficace pour les enfants avec ses entraînements en forme de jeu et son respect de la discipline qui permet par ailleurs aux enfants d’évacuer de manière positive et structurée leur surplus d’énergie.

L’impact de l’art martial sur l’éducation

enfant art martial karate

Prenons l’exemple du fils d’un ami qui a commencé le judo à l’âge de 06 ans, il était diagnostiqué hyperactif et avait de gros soucis scolaires. Sa pratique a montré des résultats positifs en quelques mois et lui a permis en un an de devenir un élève modèle dixit l’éducation nationale (ce qui était loin d’être le cas avant).

Nous voyons donc que dans ce cas précis et avec un enseignement adéquat, l’art martial a permis à cet enfant de canaliser son surplus d’énergie pour la transformer en énergie positive.

Les enfants apprennent la discipline ce que souvent on apprend plus nulle part ailleurs ils apprennent le respect et l’hygiène personnel de nouvelles normes et tant d’autres choses comme par exemple ne pas impunément importuner les autres car les autres pourront également le faire . La gestion de la violence commence dès le plus jeune âge , l’enfant découvrira le double effet de la violence et cela lui permettra de se rendre compte qu’il peut pratiquer la violence mais qu’il peut également la recevoir…….

La vision erronnée de l’art martial

Les profanes en la matière ont également classifié l’art martial.

Il pense que la connaissance acquise est quelque chose de linéaire une espèce d’accumulation encyclopédique de techniques mortelles, quelque chose de plus ou moins facile à acquérir et accumulé dans un coin de ta tête pour l’appliquer à leur guise dans n’importe quelle situation.

Mais soyons sérieux sérieux une minute :), cela n’existe que dans les mauvaises series B d’arts martiaux. Cela contribue à une vision mystique et totalement dépassée de l’art martial.

Ils pensent que la connaissance arrive simplement. ils ne savent rien de la volonté soutenu nécessaire, du courage de se dépasser, de l’engagement des nombreuses efforts et des infinis frustration des douleurs et des blessures, de l’acceptation des limites pour ensuite les dépasser.

Ils oublient également que la base pour éviter la première attaque est d’avoir confiance en soi.

Si cela vous interesse, regardez cet article sur les arts martiaux et le self defense https://art-martial.com/quel-art-martial-choisir/

Ils ne savent rien de la violence intérieure qui accompagne la vie d’un pratiquant et que chaque jour nous apprenons à évacuer avec notre sueur sur les tatamis ou rings. 

Les choses ne sont pas bonne ou mauvaise en elle-même mais suivant ce qu’on en fait .

Le prix que l’on paie pour la connaissance est toujours proportionnelle à l’effort que l’on fait pour l’obtenir .

Ainsi la plupart des pratiquants d’arts martiaux sont des personnes sages et très calme, ils ne dégagent aucune agressivité dans le monde exterieur.

L’importance capitale d’un Maître d’Art Martial

Quand le maître est adéquat les arts martiaux traditionnels en tant que méthode sont parfaitement constitués pour qu’il existe un agencement parfait entre la connaissance interne et externe, entre l’apprentissage techniques et le développement personnel .

Au cours d’un tel processus, l’esprit la pensée et les coutumes et les manières de l’élève passent pas un processus d’adaptation de transmutation où le seul élément la seule variable à dégager est la qualité humaine et les connaissances du professeur dans son art martial (sensei, maître) .

Les arts martiaux vous apprennent à donner un coup de poing plus fort plus économique plus rapide mais pour réussir une telle prouesse vous devez vous entraîner tellement dur que votre état d’esprit va changer et que vous ne donnerez plus de coup de poing par hasard.

Certaines personnes sont naturellement douées pour l’affrontement dans la rue et croire que la simple pratique de l’art martial vous sauvera est illusoire à mon sens, après bien évidemment tout dépend de votre niveau de pratique. La rue n’est pas codifiée et tout peut se produire….

Combattre l’agressivité est un sujet d’importance vitale pour les individus et pour la société actuelle. L’agressivité n’est pas un grand méchant loup, c’est une réaction naturelle, un instinct primaire et bestial qui doit être éduqué comme tous les instincts .

salut arts martiaux

L’entraînement martial se fait en groupe de cette manière nous plaçons l’individu dans un cadre restreint avec le respect du groupe comme priorité .

Le groupe prenant le dessus sur chaque individualité, le pratiquant comprendra très vite qu’il a besoin des autres pour s’améliorer dans son art martial . Tout ce processus est mis en place par le Maître qui est le garant des valeurs du Dojo. La collaboration entre pratiquants va permettre à chacun de progresser avec des normes établies.

Conclusion

Je pense donc que les arts martiaux peuvent travailler en faveur de la réinsertion sociale et peuvent prétendre honnêtement rééquilibrer le surplus énergétique de beaucoup de prisonniers. La discipline , l’intelligence , le travail physique sont des valeurs importantes des arts martiaux.

Tous ces vecteurs d’évolution convergent vers une même idée, le pratiquant d’art martial ne peut qu’obtenir un effet , aussi bien mental que physique, bénéfique.

Le rôlr de l’enseignant sera primordial et compliqué mais pourra se valoriser de réinserer des personnes sorties du système.Il aura également la lourde responsabilité de savoir repérer quelles personnes sont dignes de pratiquer son art martial.

La selection d’élèves des Maîtres d’antan n’était pas due au hasard…..

Merci pour votre lecture,


Laisser un commentaire

Fermer le menu